PERP et année blanche, quelles conséquences ?

PERP et année blanche, quelles conséquences ?

Annoncé pour 2018, le prélèvement à la source a finalement été reporté à 2019. Ce changement d’imposition aura des conséquences non négligeables pour les contribuables français. Nous entendons régulièrement parler “d’année blanche” en 2018. Ce terme ne signifie malheureusement pas que vous serez exonérés d'impôts pendant un an. En réalité cela veut simplement dire que vos revenus de 2018 ne seront pas imposés. Vous paierez en 2018 des impôts sur vos revenus de 2017 et en 2019 sur vos revenus de 2019.

Le Plan Epargne Retraite Populaire (PERP) est une des premières victimes de ce changement. En effet, les montants que vous versez sur votre PERP, viennent se déduire de vos revenus imposables. Mais avec l’année blanche vos revenus ne le seront pas. Il sera donc inutile de verser sur votre PERP si vous le faite pour l’avantage fiscal. Cela soulève de nombreuses questions : Quelles seront les conséquences fiscales précises de cette modification ? Placer de l’argent sur un PERP en 2018 est-il pertinent ? Faut-il attendre 2019 et verser deux fois plus ?

Le prélèvement à la source.

Vous l’entendez surement partout, 2018 sera une année blanche car le prélèvement à la source débutera en 2019. Mais que cela signifie-t-il concrètement ?

Dans le régime d'impôt ancien vous payez en année n des impôts sur vos revenus de l’année n-1. Dorénavant, l'impôt sur le revenu sera directement prélevé sur votre salaire. Vous paierez en année n des impôts sur vos revenus de l’année n. C’est ce qu’on appelle prélèvement à la source.

La conséquence directe de ce changement est l’absence d’impôts sur vos revenus de 2018. Attention il ne s’agit pas de ne pas payer d'impôts pendant 1 an. En 2018 vous paierez des impôts sur vos revenus 2017, comme cela a toujours été le cas jusqu’à présent. En revanche, à compter de janvier 2019, l’impôts sur le revenu sera directement prélevé sur votre salaire en prenant comme base les impôts que vous avez payé en 2017. Par ailleurs, pour protéger la vie privée des contribuables vis-à-vis de leur employeur, l’administration fiscale vous donnera la possibilité de communiquer le taux de votre choix à votre employeur. Vous devrez donc toujours effectuer une déclaration en fin d’année pour régulariser votre impôt.

Aussi, l’année blanche concerne une partie bien définie de vos revenus. Seuls vos salaires et pensions seront exonérés via un crédit d’impôt. En fin d’année vous devrez déclarer l’ensemble de vos revenus de 2018 et tout revenu exceptionnel (prime, participation au bénéfice, vente d’actions gratuites, stock option) sera imposé.

Comme vous l’avez compris, l’année blanche n’est pas un cadeau fiscal, mais bien un changement de fonctionnement qui vise à simplifier la vie des contribuables. Vous n’aurez plus besoin de provisionner des fonds pour payer votre impôt en fin d’année puisque ce dernier sera directement prélevé sur votre salaire. En revanche vous aurez surement moins de visibilité sur ce que vous payez concrètement. Progrès ou régression, à vous d’en juger.

Faut-il ouvrir ou verser sur un PERP en 2018 (et en 2019) ?

Le mécanisme de réduction fiscale du PERP est directement impacté par ce changement. En effet, lorsque vous versez une somme sur votre PERP, celle-ci vient se déduire de vos revenus imposables (salaires et pensions). Comme nous l’avons vu précédemment, ces mêmes revenus ne seront pas imposés en 2018. Il est donc inutile de chercher à les réduire pour payer moins d’impôt.

On peut penser que le mieux à faire est de conserver le montant que l’on souhaitait verser en 2018 pour l'additionner à celui de 2019 et ainsi bénéficier d’une réduction deux fois plus importante en 2019. Que nenni ! Même si dans le modèle standard il est tout à fait possible de s’abstenir de verser une année pour verser le double l’année suivante, des mesures spéciales ont été prises pour 2019. Vous ne pourrez pas bénéficier d’une réduction d’impôt deux fois plus importante si vous versez deux fois plus en 2019. Pour calculer le montant de votre réduction d’impôt en 2019, l’administration fiscale prendra comme montant de référence la moyenne de vos versements 2018 et 2019. Cela a été mis en place pour éviter l’abstention de versement en 2018 et le doublement en 2019, qui pourrait avoir des conséquences lourdes sur le montant de collecte d’impôt en 2019.

En revanche, à compter de 2020, le régime standard reprendra ses droits et vous pourrez alors bénéficier de la réduction d’impôt correspondante au montant que vous verserez. Pour optimiser la réduction d’impôt offerte par vos versements PERP, vous devrez donc attendre 2020 et verser les sommes de 2018, 2019 et 2020.

Où placer son épargne en attendant de verser sur son PERP ?

Nous l’avons vu, fiscalement, verser sur son PERP en 2018 et 2019 n’est pas intéressant. Mais que faire de l’épargne que vous conservez en attendant 2020 ? Plutôt que de la laisser dormir sur un livret réglementé en attendant patiemment 2020, vous avez plutôt intérêt à placer cet argent sur un support souple et rémunérateur à court terme. Le meilleur placement pour ce type d’opération est l’assurance vie. En effet vous pouvez tout à fait souscrire une assurance vie et y placer vos capitaux de manière assez défensive en attendant 2020. Certes vous ne bénéficiez pas de réduction d'impôts mais vous faites fructifier votre épargne en attendant de la verser sur un PERP.

Mis à mal par le nouveau mode de prélèvement de l’impôt, le PERP ne sera plus intéressant fiscalement pour les deux années à venir. Vous avez donc plutôt intérêt à épargner sur un autre placement en attendant 2020 et le retour des avantages fiscaux du PERP. Cette conclusion soulève la question des alternatives qui s’offrent à vous si vous choisissez d’épargner ailleurs que sur votre PERP. Réponses dans l’article Quelles alternatives au PERP pour préparer sa retraite ?

Les meilleurs placements

Comparez tout les placements et trouvez celui qui vous correspond avec notre chat bot.
Classement-assurance-vie

Partagez

Go-Nalo

Un expert financier vous recontacte

Vous êtes à la recherche d'un placement performant ? Vous avez des questions sur un produit d'épargne ? Un conseiller financier vous recontacte gratuitement pour vous aider à optimiser votre patrimoine.