Comparatif : quelle assurance-vie choisir entre un robo advisor et une banque en ligne ?

Si on ne présente plus les banques en ligne, les robo advisors font toujours office de petits nouveaux dans l’univers de l’investissement en 2019. A la différence des banques en ligne qui se sont faits les spécialistes de la vente de produits d’épargne à moindre frais, les robo advisors s’adressent au grand public avec l’objectif de démocratiser le conseil en gestion de patrimoine. Ce service, jusque-là réservé aux personnes les plus fortunées, est désormais accessible à partir de petits montants investis (1000€).

Dans le cadre de l’assurance-vie, banques en ligne et robo advisors remplissent notamment le rôle de courtiers. Ainsi, le contrat qu’ils commercialisent sont adossés à un assureur. Boursorama, ING Direct et Nalo reposent sur Generali, quand Fortuneo, Yomoni et WeSave ont un partenariat avec Suravenir.

Si les banques en ligne et les robots conseillers remplissent le même rôle commercial, ont-ils des différences dans la façon de réaliser la prestation ? Quelle assurance-vie choisir entre un celle d’un robo advisor et celle d’une banque en ligne ? Retrouvez un tableau récapitulatif du comparatif à la fin de cet article.

Quelles différences entre une banque en ligne et un robo advisor ?

Une offre dématérialisée, mais...

C’est tout : la banque est une banque, le robot conseiller est un conseiller en gestion de patrimoine. Par conséquent d’un côté il y a un produit, de l’autre un service. Les banques en ligne mettent en avant l’assurance-vie et leurs performances passées, les robo-advisors font valoir la profondeur de leur conseil et l’expertise de leur gestion. Sachez toutefois que les robo advisors ne sont pas simplement des robots : la plupart du temps, ce sont les tâches chronophages et répétitives qui ont été automatisées, libérant ainsi du temps aux gestionnaires physiques.

Assurance-vie en gestion libre ou en gestion pilotée ?

Cette question est primordiale puisque les robo advisors, en tant que robots conseillers, n’ont de raison d’être qu’en gestion pilotée. Ainsi, si vous souhaitez un contrat d’assurance-vie en gestion libre, nous ne pouvons que vous conseiller les banques ou courtiers en ligne.

Les banques en ligne proposent elles aussi une gestion pilotée, mais en l’externalisant à une société de gestion. Bien souvent, cela ne vous permet pas de bénéficier d’une prestation personnalisée. C’est la force des robo-advisors : en mettant le paquet sur la technologie, ces derniers sont capables de délivrer une gestion moins standardisée, plus proche de votre situation patrimoniale.

Quelle assurance-vie choisir : banque en ligne vs robo advisor

Un certain nombre de critères sont à prendre en compte avant de choisir une bonne assurance-vie :

  • le niveau de frais,
  • la maîtrise de ses investissements,
  • le niveau de personnalisation de la gestion,
  • l’expérience et le service client.

Pour chaque critère, nous déterminerons qui des banques en ligne ou des robots conseillers présentent le plus de garanties.

Banque en ligne vs robo advisor : les frais

Un contrat d’assurance-vie affiche différents types de frais :

  • les frais de gestion administrative, prélevés sur l’encours pour la gestion du contrat ;
  • les frais d’entrée (ou frais de versement) et frais d’arbitrage, prélevés à chaque mouvement d’argent sur le contrat ;
  • les frais inhérents aux supports d’investissement, assez peu visibles, ils sont prélevés par la société de gestion qui commercialise le fonds (OPCVM classique, ETF, SCPI, etc.) sur lequel vous avez investi ;
  • les frais de la société de gestion, prélevé par l’acteur à qui vous avez délégué la gestion de votre investissement dans le cas d’une gestion pilotée.

Les banques en ligne et les robo advisors ne facturent pas de frais d’entrée ni de frais d’arbitrage.

Ci-dessous, un comparatif de deux contrats représentatifs des banques en ligne et des robo advisors.

ING Direct Vie Nalo Patrimoine
Type d'établissement Banque en ligne Fintech (robo advisor)
Frais de gestion administrative du contrat 0,85% 0,85%
Frais de versement (ou frais d'entrée) 0% 0%
Frais d'arbitrage 0 % 0%
Frais sur les supports d'investissement (OPCVM dont ETF, etc.) 1,67% 0,25%
Frais de mandat de gestion 0,10% 0,55%
Total en gestion libre 2,61% /an

-

Total en gestion pilotée 2,71% /an 1,65% /an

Vainqueur : les robots conseillers reviennent nettement moins cher à l’investisseur que les banques en ligne, si l’on compare les frais facturés au total. Ils font la différence notamment grâce au choix exclusif d’ETF, présentant des frais 5 à 10 fois moins élevés que les fonds classiques sélectionnés par les banques en ligne.

Banque en ligne vs robo advisor : garder la maîtrise de ses investissements

Traditionnellement, souscrire à une assurance-vie revenait à signer un document chez son conseiller bancaire et à le laisser piloter l’investissement. Quelques années plus tard, les rendements étaient au rendez-vous… ou non. Les banques en ligne et les robo-advisors ont rendu la maîtrise de leurs investissements aux épargnants, dans la mesure où ces nouveaux acteurs permettent un suivi depuis un espace client ergonomique. Par ailleurs, ils ont chacun développé des applications au design épuré qui permettent de facilement construire et piloter son portefeuille. Il est par ailleurs possible de réaliser les actes de gestion courants (arbitrage, rachats partiels et programmés) très simplement et sans frais.

En gestion pilotée en revanche, les banques en ligne offrent moins de visibilité quant aux supports d’investissements sélectionnés par les sociétés de gestion mandatées (OPCVM aux frais parfois élevés). Ce n’est pas le cas des Fintech qui présentent de façon très transparente les fonds sélectionnés (des fonds indiciels ou ETF qui ne pratiquent pas de rétrocommissions).

Vainqueur : égalité. Les banques en ligne et les robo-advisor ont redonné l’accès aux épargnants à leurs investissements. C’est désormais plus simple de les suivre au quotidien. Notez toutefois l’offre en gestion pilotée des robo-advisor est plus transparente dans la sélection des supports d’investissement.

Banque en ligne vs robo advisor : la personnalisation

Qu’entend-on par personnalisation dans une assurance-vie ? Le degré d’individualisation de l’offre de gestion pilotée qui lui est associée. En effet, la gestion libre repose sur votre propre sélection de supports d’investissements, il n’est donc pas question de personnalisation. En revanche, en gestion pilotée, vous déléguez la gestion de votre investissement à une société de gestion. Bien souvent, le professionnel qui aura la charge de votre placement a constitué un certain nombre de profils (en moyenne 4 pour les banques en ligne, 10 pour les robo-advisors), hiérarchisés selon leur exposition au risque (défensif, équilibré, offensif, etc.), et pilotera votre portefeuille conformément à ce qu’il pense être le bon profil pour vous. Au final, vous prenez le risque d’être investi de la même façon que d’autres investisseurs à l’âge, au patrimoine et aux objectifs bien différents. C’est risqué, surtout quand il existe des solutions plus personnalisées.

Parmi les gestions les plus personnalisées, notons que le robo-advisor de Nalo délivre une gestion unique pour chacun de ses clients. Chez Nalo, pas de profils standardisés, il n’existe pas deux clients avec le même portefeuille d’investissement, ce qui garantit à chacun de bénéficier du meilleur investissement pour sa situation patrimoniale et ses projets.

Vainqueur : les robots conseillers, et plus précisément Nalo qui oppose à Yomoni et WeSave (10 profils chacun) une infinité de portefeuilles d’investissement différents.

Banque en ligne vs robo advisor : l’expérience et le service client

Les banques en lignes, les courtiers en ligne et les Fintech présentent des similarités dans leur offre de service : tous les processus, de la signature à la vie du contrat, sont dématérialisés. Ainsi, les acteurs en ligne cherchent à simplifier et fluidifier l’expérience de leurs clients et le font avec succès.

Chaque type d’acteur présente toutefois des avantages non négligeables :

  • Les banques en ligne proposent souvent une offre globale. Fortuneo, ING, Boursorama, etc., ne sont pas simplement des courtiers en assurance-vie. Il est possible de contracter des prêts, ouvrir des livrets, un PEA on un compte-titres. Ainsi, depuis leur espace client, vous pourrez suivre l’ensemble des produits auxquels vous avez souscrits au sein de la banque. Certaines proposent même désormais d’agréger les comptes domiciliés dans des banques concurrentes.
  • Les Fintech vous garantissent le meilleur accompagnement et le meilleur conseil. Vous aurez en face de vous de vrais professionnels de la gestion, réactifs et disponibles.

Vainqueur : égalité. Attention, la digitalisation de l’offre ne doit pas porter atteinte à sa qualité. De ce point de vue, notons que les plus petites structures (et notamment les Fintech) se montrent plus réactives avec des conseillers privés disponibles par chat, téléphone ou rendez-vous. Les robo-advisor sont experts en patrimoine, ce que ne peuvent pas revendiquer les banques en ligne (qui vendent aussi des prêts, des cartes bancaires, etc.). Dans l’ensemble, le niveau d’accompagnement dans les banques et courtiers en ligne reste faible. Il est par exemple difficile de trouver le numéro d’un conseiller chez Boursorama.

Tableau récapitulatif du comparatif entre banque en ligne et robo advisor

ING Direct Vie Nalo Patrimoine
Type d'établissement Banque en ligne Fintech (robo advisor)
Le moins de frais - Vainqueur
Donne la maîtrise de ses investissements Egalité Egalité
Gestion la plus personnalisée - Vainqueur
La meilleure expérience client Egalité Egalité

Toutefois, si vous souhaitez ouvrir une assurance-vie en gestion libre, vous n’aurez pas d’autres choix que de vous tourner vers d’autres établissements. Vous pouvez retrouver notre sélection des meilleures assurances-vie ici.

Un expert financier vous recontacte

Vous êtes à la recherche d'un placement performant ? Vous avez des questions sur un produit d'épargne ? Un conseiller financier vous recontacte gratuitement pour vous aider à optimiser votre patrimoine.