Crowdfunding Equity


Le crowdfunding permet d'investir dans des startups et des PME non cotées. L'investissement s'effectue sur une plateforme internet de financement participatif et donne souvent droit à une réduction d'impôt sur le revenu. En revanche, les fonds sont bloqués pour une durée de 5 à 10 ans et les risques de perte en capital sont importants.

 Les avantages

  • Les plus-values peuvent être importantes si l'entreprise atteint ses objectifs.
  • Vous pouvez déduire 18 % du montant investi de de vos impôts.
  • Le minimum d'investissement est de 1 000 euros.

 Les désavantages  

  • Le risque de perte est important, en particulier en cas de faillite d'une des entreprises.
  • Les sommes placées sont bloquées sur une durée allant généralement de 5 à 10 ans.

Pour qui ?
Le crowdfunding equity est principalement dédié aux épargnants ayant déjà constitué un patrimoine conséquent placé dans des produits moins risqués. Le crowdfunding equity s'adresse par ailleurs à ceux qui voudront réduire leur imposition.
Notre conseil
Diversifiez vos investissements sur plusieurs projets de financement et ne placez qu'une partie de votre patrimoine que vous pouvez vous permettre de perdre.

 Quelle est la définition du Crowdfunding Equity ?

Le Crowdfunding signifie littéralement “financement par la foule”. On parle aussi de financement participatif. Le Crowdfunding Equity se distingue des autres modes de financement participatif par le fait que les personnes qui financent les projets deviennent actionnaires des entreprises concernées.

 Comment financer des entreprises en Crowdfunding ?

Le crowdfunding equity est obligatoirement réalisé via une plateforme internet, qui propose d'investir dans plusieurs entreprises en recherche de fonds. Le minimum d'investissement est généralement fixé à 1 000 euros.

 Les plateformes de Crowdfunding sont-elles réglementées ?

Oui, pour pouvoir proposer un service de financement participatif, les plateforme doivent être “Conseiller en Investissement Participatif (CIP)”. Cette activité est encadrée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

 Quel est le fonctionnement du Crowdfunding Equity ?

Les plateformes de crowdfunding equity vous offrent la possibilité d'investir dans des entreprises qu'elles ont préalablement sélectionnées. Le fonctionnement est alors le suivant :

  • vous avez la possibilité d'analyser la viabilité du projet sur une période de quelques semaines.
  • la levée de fonds sera effective si le projet réussi à collecter suffisamment de fonds auprès de la communauté d'investisseurs.
  • en investissant vous devenez actionnaire de l'entreprises.
  • au cours des années vous êtes informé de l'évolution de la société.
  • vos parts sont rachetées lors d'une levée de fonds ultérieure ou en cas d'acquisition par une autre entreprise.
Lors du rachat de vos parts, si la valorisation des actions est supérieure à celle effectuée au moment de votre investissement, vos réaliserez des plus-values.

 Quels sont les risques du Crowdfunding Equity ?

Le Crowdfunding Equity est très risqué car vous investissez dans des projets entrepreneuriaux qui ne sont pas encore matures, la probabilité qu'ils soient défaillants est importante.

 Peut-on défiscaliser une partie de la somme investie ?

Le crowdfunding Equity permet de déduire 18 % du montant investi de son impôt sur le revenu à la condition de conserver les titres pendant 5 ans. Cet avantage est plafonné à un investissement de 5000 euros, soit 9000 euros de déduction annuelle. Le prélèvement de l'impôt étant désormais, cette réduction d'impôt devra être déclarée lors de la régularisation annuelle.

A noter que les entreprises doivent répondre à un certain nombre de critères pour être éligible à cette réduction d'impôt, les plateformes indiquent en générales si le projet est éligible à une réduction d'impôt.

 Quels critères les entreprises doivent-elle respecter pour être éligibles à une réduction d'impôts ?

Afin d'être éligibles à une réduction d'impôt sur le revenu, les projet d'investissement doivent concerner des PME européennes. De plus :

  • l'entreprise doit employer deux personnes minimum.
  • elle ne doit pas être détenue par un société qui n'est pas une PME à plus de 25 %.
  • elle doit avoir moins de 5 ans d'existence.

 Notre conseil : ne placer que la somme que vous pouvez vous permettre de perdre.

Le crowdfunding equity présente un risque de perte en capital important ainsi qu'un risque de liquidité. Pour cette raison nous ne recommandons pas de placer plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

Dans la gestion de votre patrimoine, le crowdfunding est la dernière brique. Nous vous conseillons d'y consacrer une partie de votre patrimoine qu'après avoir constitué une épargne de disponibilité dans un livret, et après avoir constitué un portefeuille diversifié d'investissement côtés au sein d'un contrat d'assurance-vie ou d'un PEA.

 Quelle est la fiscalité sur les plus-values réalisées dans le cadre d'une campagne de Crowdfunding ?

Les plus-values réalisées lors d'une campagne de financement participatif sont soumises à l'impôt sur le revenu du capital, à savoir, en optant pour le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) :

  • 12,8 % d'imposition sur le montant brut de la plus-value.
  • 17,2 % de prélèvement sociaux sur le montant brut de la plus-value.
Il est néanmoins possible d'opter pour l'application du barème progressif de l'impôt sur le revenu de votre foyer si cela est plus avantageux pour vous.

 Quels sont les frais sur un Crowdfunding ?

L'épargnant n'est généralement pas soumis à des frais lorsqu'il investi sur une plateforme de crowdfunding. Les plateformes se rémunèrent côté entreprise, auprès desquelles elles prélèvent une partie du montant collecté pour la levée de fonds.

Un expert financier vous recontacte

Vous êtes à la recherche d'un placement performant ? Vous avez des questions sur un produit d'épargne ? Un conseiller financier vous recontacte gratuitement pour vous aider à optimiser votre patrimoine.