Crowdlending


Le Crowdlending permet de faire des prêts à des PME non côtées. Les prêts s'effectuent sur une plateforme internet de financement participatif. Les montants prêtés sont bloqués et remboursés progressivement sur une période allant généralement de 1 à 8 ans.

 Les avantages

  • Les intérêts sont attractifs : entre 2% et 10%.
  • Vous pouvez prêter à une entreprise dès 20 euros.

 Les désavantages  

  • Les montants prêtés sont bloqués et remboursés progressivement.
  • Les risques de perte sont importants, certaines entreprises se trouvant dans l'incapacité de rembourser leur prêt.
  • Il n'existe aucun avantage fiscal.

Pour qui ?
Le Crowdlending est principalement dédié aux épargnants ayant déjà constitué un patrimoine conséquent placé dans des produits moins risqués et étant à la recherche d'un placement de diversification.
Notre conseil
Diversifiez vos prêts auprès de plusieurs entreprises et ne placez qu'une partie de votre patrimoine que vous pouvez vous permettre d'immobiliser.

 Quelle est la définition du Crowdlending ?

Le Crowdlending signifie littéralement “prêt par la foule”. On parle aussi de financement participatif ou de Crowdfunding par prêt. C'est un mode de financement dans lequel plusieurs épargnants se réunissent pour prếter à une entreprise.

 Comment financer des entreprises en Crowdlending ?

Le Crowdlending est obligatoirement réalisé via une plateforme internet, qui propose de prêter dans plusieurs entreprises en recherche de financement. Le minimum d'investissement est généralement fixé à 20 euros.

 Quel est le fonctionnement du Crowdlending ?

Les plateformes de Crowdlending vous offrent la possibilité de prêter à des entreprises qu'elles ont préalablement sélectionnées. Le fonctionnement est alors le suivant :

  • vous avez la possibilité d'analyser la viabilité du projet sur une période de quelques semaines.
  • la plateforme collecte les fonds auprès des épargnants sur cette même période.
  • si les fonds collectés atteignent l'objectif fixé par l'entreprise, vous devenez créancier de l'entreprise.
  • le capital apporté et les intérêts vous sont remboursés chaque mois ou chaque trimestre.

 Comment sélectionner les projets de financement ?

Les plateformes de financement participatif par prêt proposent plusieurs entreprises en recherche de financement. Ces projets ont déjà fait l'objet d'un premier filtre, cependant il convient d'analyser plusieurs critères avant de se lancer, parmi lesquels la qualité de l'équipe dirigeante, la qualité du produit ou du service proposé par l'entreprise, son caractère innovant, la stratégie de croissance et la taille du marché.

Les plateformes indiquent généralement une “note”, qui permet d'évaluer la qualité de l'entreprise et le risque qu'elle ne rembourse pas. De cette note dépend directement le montant des intérêts versés par l'entreprise : plus le prêt est risqué, plus les intérêts versés sont élevés.

Malgré une analyse diligente, il reste très difficile de prévoir les projets qui aboutiront de ceux qui échoueront. Il est donc fortement conseillé de ne pas tout miser sur un seul projet et de diversifier au maximum.

 Quels sont les risques du Crowdlending ?

Le risque du financement participatif par prêt vient du fait que certaines entreprises peuvent faire défaut, c'est-à-dire qu'elles peuvent se trouver dans l'incapacité de rembourser la totalité du prêt consenti.

 Quels sont les taux de défaut des prêts en Crowdlending ?

Le taux de défaut des entreprise se finançant en crowdlending dépend des plateformes. Il se situe entre 1 % et 8 %.

 Les plateformes de Crowdlending sont-elles réglementées ?

Oui, pour pouvoir proposer un service de financement participatif, les plateforme doivent être “Conseiller en Investissement Participatif (CIP)”. Cette activité est encadrée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

 Quelles entreprises peut-on financer ?

Les entreprises qui se financent sur les plateforme de crowdlending sont des TPE, PME ou des ETI généralement française et parfois européennes. La plupart des plateformes exigent que l'entreprise ait un chiffre d'affaire supérieur à un montant minimal (250 000€, par exemple) et qu'elle présentent une capacité de remboursement suffisante.

 Quels sont les placements similaire ?

Le Crowdfunding Equity est un mode de financement participatif par actions. De la même manière que pour le Crowdlending, vous pouvez financer des entreprises sur des plateformes de financement participatif. La différence réside dans le fait que vous ne faites pas un prêt, mais vous devenez actionnaire de la société porteuse du projet. Ces placements sont souvent plus risqués car les entreprises recherchant ce mode de financement sont moins matures.

 Le Crowdlending donne-t-il droit à des avantages fiscaux ?

Non, le financement participatif par prêt, contrairement au financement participatif par actions n'offre droit à aucun avantage fiscal. Les intérêts sont imposés à la “flat tax”, au même titre que tous les revenus du capital.

 Quelle est la fiscalité sur intérêts acquis lors d'une campagne de Crowdlending?

Les intérêts réalisés lors d'une campagne de financement participatif sont soumis à l'impôt sur le revenu du capital, à savoir, en optant pour le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) :

  • 12,8 % d'imposition sur le montant brut de la plus-value.
  • 17,2 % de prélèvement sociaux sur le montant brut de la plus-value.
Il est néanmoins possible d'opter pour l'application du barème progressif de l'impôt sur le revenu de votre foyer si cela est plus avantageux pour vous.

Les pertes éventuelles liées à la défaillance d'une entreprise peuvent être déduites des gains futurs sur une durée de 5 ans. Attention cependant, cette déduction ne concerne que l'impôt sur le revenu et non sur les charges sociales.

 Y a t-il des prélèvements sociaux sur les gains du Crowdlending ?

Les intérêts réalisés dans le cadre d'une campagne de Crowdlending sont soumis à des prélèvements sociaux à hauteur de 17,2 %.

 Notre conseil : diversifiez vos prêts et ne placez que ce que vous pouvez vous permettre d'immobiliser.

Diversifiez vos prêts auprès de plusieurs entreprises, en effet, cela vous permettra d'éviter des pertes trop importantes en cas de défaut. Par ailleurs, votre argent étant bloqué, nous ne recommandons pas d'investir une partie trop conséquente de votre patrimoine.

 Quels sont les frais sur un Crowdlending ?

L'épargnant n'est généralement pas soumis à des frais lorsqu'il investi sur une plateforme de Crowdlending. Les plateformes se rémunèrent côté entreprise, auprès desquelles elles prélèvent une partie du montant collecté pour la levée de fonds.

Un expert financier vous recontacte

Vous êtes à la recherche d'un placement performant ? Vous avez des questions sur un produit d'épargne ? Un conseiller financier vous recontacte gratuitement pour vous aider à optimiser votre patrimoine.