Plan Epargne Action (PEA)


Le Plan Epargne Action est un compte permettant d'acquérir des actions ou des parts d'OPCVM tout en bénéficiant d'une exonération d'impôts sur les plus-values et les dividendes. La majorité des banques propose un PEA.

 Les avantages

  • Fiscalité: après 5 ans, vous ne payez pas d'impôts sur vos plus-values.

 Les désavantages  

  • Une diversification faible et un risque élevé car exclusivement investi en actions européennes.
  • Tout retrait avant 8 ans clôture le compte.
  • Plafonné à 150 000 euros.

Pour qui ?
Le PEA est un placement dédié à l'épargne de long terme. A cause de ses contraintes (durée de détention et actions européennes uniquement), il est recommandé de l'utiliser en complément d'une assurance-vie.
Notre conseil
Diversifiez vos investissement au sein de votre PEA, n'investissez pas que dans quelques entreprises. Privilégiez plutôt des fonds indiciels ( aussi appelé trackers ou ETF), qui sont des fonds investis dans des paniers d'actions à frais réduits.
Astuce
Prenez date ! Même si vous n'investissez pas beaucoup, ouvrez un PEA. C'est la date du premier versement qui compte pour profiter de la défiscalisation.

 Quels types de produits financier sont accessibles depuis un PEA ?

Depuis un PEA, vous pouvez acheter des actions d'entreprises européennes et des parts de fonds en actions (OPCVM actions) eux-mêmes investis à 75 % dans des actions européennes. Vous pouvez aussi investir dans des fonds indiciels cotés (aussi appelé trackers ou ETF) qui ont l'avantage d'avoir des frais de gestion largement réduits par rapport à un OPCVM traditionnel.

 Quelle est la fiscalité sur un PEA ?

Lorsque vous faites un retrait, la fiscalité qui s'applique à vos plus-values et aux dividendes perçus diffère selon l'ancienneté de votre PEA :

  • Avant 2 ans d'ancienneté : plus-values et dividendes sont imposés à 22.5 % (ou au barème progressif sur l'impôt sur le revenu si c'est plus rentable pour vous).
  • Entre 2 et 5 ans : le taux est de 19 % (ou au barème progressif de l'impôt sur le revenu si c'est plus rentable pour vous).
  • Après 5 ans : vos gains sont totalement exonérés de l'impôt sur le revenu.
Par ailleurs, dans tous les cas, les gains sont soumis aux cotisations sociales et, pour les PEA ouverts à partir du 1er janvier 2018, le taux de cotisation est celui en vigueur au moment du retrait, qui est est actuellement de 17,2 %.

 Y-a-t-il des prélèvements sociaux sur un PEA ?

Oui à la fermeture de votre Plan Epargne Actions, des prélèvements sociaux sont prélevés sur vos gains par votre banque, à hauteur de 17,2 % pour les PEA ouverts à partir du 1er janvier 2018. Notez toutefois que le taux de charges sociales est inférieur pour les acquisitions d'actions effectuées avant cette date.

 Quels sont les frais sur un PEA ?

Des frais s'appliquent à chaque transaction (En moyenne de 0.1 % à 0.5 %) et dépendent généralement du montant investi et de votre banque. Certaines banques prélèvent par ailleurs des frais de tenu de compte.
Si vous investissez via des fonds d'investissement (OPCVM) il faudra compter entre 1 % et 3 % de frais de gestion annuels. Les fonds indiciels côtés (aussi appelés trackers ou ETF) ne prélèvent quant à eux qu'entre 0,05 % et 0,6 % de frais de gestion annuels.

 Peut-on verser librement de l'argent sur un PEA ?

Oui, à condition que vous n'ayez jamais effectué de retrait, auquel cas vous ne pourrez plus faire de nouveaux versements.

 Quel est le plafond du PEA ?

Le montant total des versements est plafonné à 150 000 euros.

 Où ouvrir un PEA ?

Vous pouvez ouvrir un PEA dans la majorité des banques françaises. Il vous suffit pour cela d'en faire la demande à votre banquier.

 Peut-on avoir deux PEA ?

Non, il est interdit par la loi d'avoir plus d'un PEA. Si vous changez de banque, vous pouvez par contre transférer votre PEA.

 Peut-on transférer son PEA dans une autre banque ?

A votre demande, une banque est dans l'obligation de transférer votre PEA chez une concurrente. Des frais peuvent vous être prélevés.

 A qui s'adresse le PEA ?

Le PEA est dédié à l'épargne de long terme (plus de 8 ans), pour préparer un complément de retraite ou pour se constituer un capital. Les personnes non-initiées à la bourse privilégieront l'investissement via des fonds d'investissement.

 Conseil : couplez votre PEA à une assurance-vie

Le PEA présente deux gros inconvénients. D'une part, il est peu flexible car tout retrait avant 5 ans entraîne la fermeture du compte et même après 5 ans, cela empếche de faire un nouveau versement. D'autre part, il ne permet d'investir que dans des actions européennes et ne permet donc pas de diversifier suffisamment ses investissements. Pour ces raisons, il est recommandé de coupler le PEA à l'assurance-vie, laquelle ne présente pas ces inconvénients.

Un expert financier vous recontacte

Vous êtes à la recherche d'un placement performant ? Vous avez des questions sur un produit d'épargne ? Un conseiller financier vous recontacte gratuitement pour vous aider à optimiser votre patrimoine.